750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

27 articles avec desserts et gateaux orientaux

Flan aux épices (maghli*)

Publié le par monique


Ingrédients:

- 1/2 verre d'amidon de maïs (maïzena)
- 1 verre de sucre en poudre
- 1 CS de carvi
- 1 cc de cannelle en poudre
- 1 cc d'anis en poudre
- 1 CS d'eau de fleurs d'oranger
- 50 g de noix de coco râpée
- 50 g de pignons (facultatif)
- 50 d'amandes mondées (facultatif)
- 50 g de pistaches décortiquées nature et non salées (facultatif)

La veille (ou le matin pour le soir), mettre dans des bols séparés les pignons, les amandes et les pistaches à tremper dans de l'eau froide**, changer l'eau 2 à 3 fois. Dans une casserole, diluer dans un litre d'eau l'amidon de maïs, ajouter le sucre et les épices, porter sur feu moyen à ébullition sans cesser de remuer; au premier bouillon, baisser le feu et continuer la cuisson en remuant jusqu'à obtention de l'épaisseur voulue (consistance d'une béchamel). Hors du feu, ajouter l'eau de fleurs d'oranger, mélanger, verser le flan chaud dans des coupelles et laisser refroidir, entreposer une fois froid, au réfrigérateur. Au moment de servir, saupoudrer le dessus de chaque coupelle de noix de coco, y ajouter quelques amandes, pignons et pistaches***.

*Ce flan est servi traditionnellement au Liban lors des naissances et des événements de la vie, mais il est tellement apprécié, que toutes les occasions sont bonnes pour le servir.

**Les amandes, pignons et pistaches retrouveront ainsi un goût de fruit frais et croquant.

***En raison du côté festif de ce flan, les maîtresses de maison enrichissent la garniture selon les moyens, de ce fait, on peut le servir juste avec de la noix de coco râpée ou ajouter les différents ingrédients cités en garniture.

Dattes à la brousse de brebis

Publié le par monique


Ingrédients:

- 20 à 28 dattes (selon leur grosseur) bien moelleuses
- 500 g de brousse de brebis
- 20 cl de crème fraîche épaisse
- 20 cl de sirop d'érable*
- 50 g d'amandes effilées ou quelques pistaches (nature et non salées) hâchées

Mélanger la crème et la brousse, mettre la crème obtenue dans un linge propre dans une passoire et la laisser égoutter sur une assiette au frais (au réfrigérateur) 2 heures. Dénoyauter les dattes sans les séparer, bien les écarter et les fourrer d'une cuillerée à café de la crème de brousse, reformer les dattes en laissant les lobes légèrement  écartés avec la farce bien visible. Dresser dans chaque assiette une quenelle de crème de brousse, entourer en rosace de 5 à 7 dattes fourrées (selon leur grosseur), arroser de sirop d'érable les dattes et le tour de l'assiette, saupoudrer d'amandes effilées préalablement grillées 5 minutes au four ou de pistaches hâchées et servir.

*On peut remplacer le sirop d'érable par du sirop à la fleur d'oranger: faire bouillir 1 verre d'eau, ajouter 1 verre de sucre en poudre, quelques gouttes de jus de citron, laisser cuire à petit feu 10 minutes. Eteindre le feu et ajouter 2 cuillères à soupe d'eau de fleurs d'oranger, laisser refroidir et arroser les dattes avec. Si on a la chance de trouver des dattes confites (voir l'article sur le magasin "les Délices d'Orient"), on peut fourrer ces dattes et les arroser de leur sirop pour remplacer le sirop d'érable.

Krass b'tamr: petits gâteaux aux dattes

Publié le par monique

Ingrédients:

- 1 kg de semoule fine à pâtisserie
- 450 g + 100 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 600 g de dattes
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleurs d'oranger
- 1/2 cuillerée à café de levure chimique

La veille, faire fondre 450 g de beurre dans 20 cl d'eau et les verser sur la semoule additionnée de la levure et de la pincée de sel, mélanger, couvrir d'un linge propre, enrouler dans une couverture et laisser toute la nuit à côté d'une source de chaleur. Dénoyauter les dattes, les hâcher et les malaxer avec les 100 g de beurre et l'eau de fleurs d'oranger, les partager en morceaux et les rouler entre les paumes de la main pour en faire de grosses "billes", laisser en attente. Travailler longuement la semoule en la malaxant jusqu'à obtenir une pâte très souple. Prendre une noix de pâte (plus grosse que les "billes" de dattes), la rouler en boule, creuser avec le doigt et y mettre une bille de datte, fermer en rabattant les bords et rouler à nouveau en boule, faire toute la pâte de la sorte. Prendre un petit moule quel qu'il soit, découper un carré assez grand d'un sac plastic propre, mettre le carré dans le moule et dessus une boule de gâteau, appuyer pour que le gâteau prenne la forme du moule* (en étoile, en rosace, ... etc.), retourner le tout, sur la main, le gâteau se démoule sans difficultés grâce au carré de plastic, le mettre ainsi moulé sur une plaque à pâtisserie, recommencer pour tous les gâteaux. Enfourner dans un four préchauffé à 180° et laisser cuire 10 à 15 minutes, surtout surveiller la cuisson car les gâteaux doivent cuire à peine et rester pratiquement sans coloration. Eviter surtout de les bouger tant qu'ils sont chauds car ils sont friables et très fragiles. On peut les stocker, une fois bien refroidis, dans une boîte hermétique au frais (mais pas au réfrigérateur) et à l'abri de la lumière, on peut les garder 2 semaines. Ces gâteaux sont excellents à l'heure du thé ou  pour le goûter et même au petit déjeuner.

* Au Moyen Orient où ces gâteaux sont faits par toutes les maîtresses de maison pour toutes les fêtes et les occasions, il existe des moules en bois sculptés


pour donner différents motifs à ces gâteaux traditionnels.

Mamouniyé: crème de semoule à l'eau de fleurs d'oranger et à l'eau de roses du matin)

Publié le par monique

 

p7110119.jpgIngrédients:
- 1 verre de semoule pour gâteau
- 2 verres de sucre en poudre
- 3 verres d'eau
- 75 g de beurre
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleurs d'oranger
- 1 cuillère à soupe d'eau de rose (à acheter dans les épiceries orientales)
- 50 g de pistaches hâchées (nature, non salées)
- cannelle
- 1 petit pot de crème fraîche épaisse à défaut de "kashta"**

Dans une casserole, porter à ébullition l'eau et le sucre, éteindre et laisser en attente; dans une sauteuse, faire revenir la semoule dans le beurre fondu en remuant à la cuillère en bois (il faut que la semoule soit à peine doré même très, très légèrement), verser dessus le sirop et remuer bien pour éviter les grumeaux, laisser mijoter quelques minutes (la sauce doit à peine commencer à s'épaissir car elle continuera à s'épaissir même hors du feu, donc attention à la cuisson), hors du feu ajouter l'eau de rose et l'eau de fleurs d'oranger. Verser dans un plat creux, répartir les pistaches hâchées sur le dessus et saupoudrer de cannelle. Servir avec un pot de crème fraîche, chaque convive prendra la crème sur le bord de l'assiette et la mangera avec la "mamouniyé" (comme on utilise la moutarde avec la viande) sans spécialement mélanger la crème fraîche à la semoule, le contraste entre la semoule chaude et la crème fraîche froide est agréable au palais. Cette crème de semoule est un plat que l'on mange le matin au Moyen Orient (surtout en Syrie et au Liban), accompagnée de "chaabiyats"*,

p3220454.jpgde pain et même de fromage en "tresse" (que l'on trouve dans les épiceries libanaises). G109302Si la "mamouniyé" n'est pas entièrement consommée le matin, le reste est excellent bien froid au goûter.
p7110129.jpg*Cliquer pour voir la recette.

**On peut trouver une crème "kashta" (achta ou kaymak...c'est la même chose!) dans les épiceries orientales, fraîche ou même en conserve _G109686.JPG(produit danois ou hollandais !)_G109688.JPG

Mouhallabiya ou blanc manger aux amandes (flan à l'eau de fleurs d'oranger)

Publié le par monique

Ingrédients:
- 3 cuillères à soupe d'amidon de maïs (maïzena)
- 1 litre de lait
- 100 g de sucre (ou plus si vous préférez)
- 1 pointe de couteau de gomme arabique, voir la recette du riz au lait
- 1 cuillère à soupe d'eau de fleurs d'oranger
- 150 g d'amandes effilées
- 50 g de pistaches nature et non salées (facultatif)

 pour le sirop:
- 25 cl d'eau
- 200 g de sucre
- 1 cuillère à soupe (ou 2) d'eau de fleurs d'oranger

Mélanger la gomme arabique en poudre avec le sucre et l'amidon, diluer le tout dans le lait froid et porter à ébullition, faire cuire à petit feu en remuant avec une cuillère en bois jusqu'à épaississement. Mettre dans des coupes individuelles les amandes effilées et verser dessus le flan chaud, laisser refroidir; servir arrosé de quelques cuillères à soupe de sirop (voir recette du riz au lait dans le blog) et décorer de quelques pistaches grossièrement hachées (facultatif) .
Variante: faire le blanc manger mais ne pas mettre d'amandes effilées au fond des coupelles. Autre variante, sans mettre au fond des amandes, ajouter sur le dessus, une fois froid, 2 à 3 cm de "crème" à l'orange:(voir recette du Moubatane) prendre 1/2 litre de jus d'orange frais, ajouter le zeste râpé d'1 orange, y diluer 1,5 CS d'amidon de maïs, ajouter 100 g de sucre en poudre et porter sur feu doux; tout en remuant, faire légèrement épaissir (la sauce deviendra bien épaisse après complet refroidissement), hors du feu, ajouter 1 cuillère à soupe d'eau de fleurs d'oranger;  verser cette "crème" sur le dessus du blanc manger bien froid et mettre au frais, servir froid (sans ajouter de sirop).
Voir aussi la
Glace à l'orientale.

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>