Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

"Bottereaux"...ou Merveilles de Carnaval

Publié le par monique

Je republie cet article car il est bien de circonstance! De plus je viens de découvrir qu'à Nantes nos "Merveilles" s'appelaient "Bottereaux", alors va pour les "Bottereaux"._G103391-copie-1.jpgIngrédients:
- 500* g + farine pour le plan de travail
- 125 g de beurre
- 75 g de sucre en poudre
- 3 gros oeufs
- 4 pincées de sel
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleurs d'oranger
- 2 cuillères à soupe de rhum
- 2 paquets de sucre vanillé
- 1 zeste d'orange râpé
- sucre glace pour saupoudrer les merveilles après cuisson
- huile de friture

Battre les oeufs et le sucre, ajouter le beurre mou et la farine et tous les autres ingrédients, bien mélanger et laisser reposer 1h. Etaler la pâte (qui doit être assez élastique) en une épaisseur de 3mm sur un plan de travail fariné et y découper des bandes de 3 cm de largeur, découper chaque bande en rectangles de 5 cm. Prendre chaque rectangle et y faire un trou au milieu avec le doigt, faire passer une moitié dans ce rectangle et laisser en attente sur une plaque farinée. Mettre la plaque 1h au réfrigérateur. Faire frire les merveilles dans de l'huile chaude**, les sortir et les laisser égoutter sur du papier absorbant, saupoudrer de sucre glace (et de cannelle selon le goût) au fur et à mesure. Ces "merveilles" sont meilleures consommées le jour même.

Hier, nous avions la journée "Portes Ouvertes" dans l'établissement. Notre Chef de cuisine, remarquable du reste et toute son équipe avec lui, a préparé pour offrir à nos visiteurs qui finissaient la visite guidée au réfectoire, des "Bottereaux" avec 8 kgs de farine et tous les ingrédients qui vont avec...je vous laisse imaginer la quantité! Je donne ici ma recette, car la sienne est nature sans arômes mais je peux vous dire que ses "bottereaux" étaient à tomber!
* Si la pâte vous paraît un peu "molle", ajouter un peu de farine mais pas plus de 50 g.
** Attention à ne pas mettre trop de beignets à la fois, l'huile risque de mousser et de déborder, cela peut être très dangereux d'où l'obligation de surveiller constamment la friture.

Publié dans Desserts

Pascal GALLET

Publié le par monique

Pascal-Gallet-2.JPGComme vous l'avez remarqué, je publie peu depuis quelque temps. En effet, vivant seule à Nantes, je suis hyper occupée toute la semaine et je n'ai matériellement pas le temps de cuisiner le soir en rentrant...tard, même très tard parfois. Le WE je suis souvent à Paris ou à Toulouse et c'est encore la course car j'ai toujours l'impression de courir après un train ou un avion. Heureusement que dans cette vie de fou, j'ai de temps en temps des moments de satisfaction qui me comblent et qui me permettent d'accepter cette vie à 100 à l'heure. Un de ces moments magiques a été ma RENCONTRE avec Pascal GALLET!

Pascal GALLET est un pianiste/concertiste de renommée internationale. Grâce à des relations, l'établissement a pu avoir le privilège de le recevoir pour 2 journées de rencontres avec les élèves, avec en guise de clôture, un récital "privé" auquel nous avons convié élèves, parents et personnes liées à l'établissement. Le ,programme était assez ambitieux: Mozart Lizt, Beethoven, Debussy, Bach et...Messiaen ! J'avoue que c'est ce dernier qui me faisait le plus peur. Je n'ai jamais bien compris la grande musique contemporaine, alors j'appréhendais cette partie. Pascal GALLET en pédagogue a pris le soin d'expliquer à l'assemblée la pièce qu'il allait jouer en donnant quelques clefs pour la comprendre et miracle cela a été un pur bonheur pour tout le monde élèves, parents personnel et...chef d'établissement. Il est vrai que cette proximité avec l'artiste, impensable lors d'un concert, a été une richesse et un privilège que peu de gens peuvent avoir. Lorsqu'on m'a proposé le projet, je l'ai bien entendu accepté sans mesurer les retombées que cela pouvait avoir pour les élèves. Je remercie mille fois notre professeur de musique Michèle HUOT-MARCHAND, qui a contribué activement à la réussite de ce projet et qui chaque fois qu'elle présente ses cours et sa démarche pédagogique devant les parents, me donne envie de revenir en classe. Je remercie également Anne de La DURE l'imprésario de l'artiste qui a permis, grâce à des relations personnelles, que le contact puisse avoir lieu. Bien sûr je n'oublie pas Pascal GALLET lui-même, très grand virtuose, qui grâce à sa démarche auprès des élèves, arrive à faire aimer la grande musique et à la rendre accessible auprès des jeunes et ce grâce à sa grande générosité et son sens pédagogique pour faire partager sa passion.

Je ne souhaite qu'une chose c'est que ce projet perdure, enrichissant toute la communauté éducative même après mon départ !!!

-cid_2FFB64A7-1A19-4106-BA84-6257B0364FDE-home.jpg

A l'issue du récital, je remercie l'artiste lui exprimant tout mon enthousiasme!

Surtout si vous avez la chance d'assister à un de ses concerts lors d'un passage près de chez vous, n'hésitez pas une seule seconde, vous deviendrez FAN comme moi. Vous trouverez les dates et les lieux sur son site ici.

Publié dans Divers